ECO TRANSPORT
Transport écologique et mobilité durable


rss twitter twitter

Le Velib’ dans Paris

Publié par le 05 Mai 2014 dans la catégorie: Actualité du vélo partage

Le Velib’ est la contraction des mots vélo et liberté. Ces petits vélos ont débarqué en force à Paris en juillet 2007. Et oui, cela fait presque 7 ans déjà. Au début avec quelques engins et peu de stations, tout s’est multiplié très vite dans tous les quartiers de la ville. Ces petites bicyclettes collectives ont changé les habitudes de beaucoup de Parisiens mais aussi le paysage de la capitale. On voit de plus en plus de vélos entre les voitures qui ne sont plus les rois des rues de Paris désormais. D’ailleurs, il est devenu tellement difficile de trouver des places pour se garer dans la ville, qu’il vaut mieux mettre sa voiture au garage et continuer en Vélib’. L’installation de chaque station a supprimé 4-5 places de stationnement pour les voitures, voir même toutes les places dans les rues.

Et pourquoi les gens préfèrent le Vélib’ plutôt que leur propre vélo ? Parce qu’un Vélib’ c’est la liberté comme indique son nom. Vous pouvez le prendre et le garer partout. Il y a des stations dans toute la ville et même dans la petite couronne. Vous laissez votre Velib’ là, vous allez faire ce que vous avez à faire, les courses, du shopping, vous balader dans un parc, déjeuner dans un restaurant avec des amis, flâner dans la ville… puis vous reprenez un autre Vélib là où vous en avez besoin. Pas la peine de refaire le chemin en sens inverse pour retrouver votre véhicule. C’est ça la liberté.

velib-velo

Le Vélib’ plait aussi parce que c’est écologique et à Paris, il y a beaucoup de bobos qui ont la conscience de l’économie et de l’écologie. On voit souvent des femmes très bien habillées, sortant de leur bureau et qui échangent leurs escarpins pour une paire de tennis avant d’enfourcher leur vélo pour rejoindre tranquillement leur appartement dans un immeuble haussmannien. Le Vélib’ s’est inscrit durablement dans les habitudes de la vie parisienne. D’ailleurs, quand les touristes débarquent, ils veulent vivre la vie comme les parisiens et louent un Vélib’ pour se promener tranquillement de quartier en quartier. C’est mieux que les bus rouges qui ne permettent pas de voir de près les petites boutiques de brocanteurs, les ruelles de paris ou les petits parcs arborés.

velib

Aujourd’hui le Vélib’ a inspiré plusieurs grandes villes comme à Nice qui a vu débarquer ses premiers vélos 2 ans après Paris.

Le-Velib-debarque-a-Nice

Le tarif : il est possible de prendre un abonnement pour la journée,  pour 7 jours ou annuel.

Téléchargez les applications sur vos smartphones pour voir à tout moment les stations les plus proches de là où vous êtes et la disponibilité des vélos.




Derniers articles relatifs :


Laisser un Commentaire